I

Dernières infos

novembre 2018

Dans le livre de Jacques Atlan paru le mois dernier, « 80 millions de morts à éviter sur la Côte Est des États-Unis », on trouve un chapitre intitulé : « Don, et contre-don possible, entre la France et les États-Unis ».

Les États Unis, au départ grâce à Félix Bartholdi et aux efforts du peuple français, ont désormais « leur statue » (la statue de la Liberté à New York), ceci depuis le 28 octobre 1886 ; selon des pratiques très antiques, un don somptueux d’autrefois appelle à un contre-don de valeur encore supérieure aujourd’hui ; ainsi, lors de ce contre-don espéré, faudrait-il que la France, cette fois grâce aux efforts du peuple américain, obtienne, à Strasbourg, trois statues monumentales : l’Ange de la Liberté, l’Ange de l’Égalité, l’Ange de la Fraternité. Il y aurait ici un important moyen de travailler à un grand Éveil spirituel indispensable : il faudrait que quelqu’un aux États-Unis (Ned Dougherty ? Son fils Michaël ? Quelqu’un d’autre ?) joue pour ce projet un rôle comparable à celui que Félix Bartholdi avait assumé jadis en France pour faire offrir la statue de la Liberté par le peuple français au peuple américain.

 

.....................................Trois Statues pour l’Europe ? Pas seulement.

..................................Trois statues pour chacun des peuples du monde.

 

Sculpture de Teresa Manojlovic, née Kochanowska                            Nombre de visiteurs  

 

 

 


                            UN COMITÉ DE SOUTIEN À CONSTITUER AUX ÉTATS-UNIS.

     Quelqu’un, aux États-Unis, devrait constituer une sorte de Comité de Soutien au projet de construction de trois statues en mémoire des trois Anges apparus jadis à Abraham, susciter un mouvement tel que le peuple américain rassemblera les fonds nécessaires et offrira à la ville de Strasbourg, pour l’Europe, les statues de ces trois Anges qui font référence à l’Icône de Roublev, à la Galerie Trétiakov à Moscou, aux chapitres XVIII et XIX du Livre de la Genèse, à Abraham et à son épouse Sara, ainsi qu’au Chêne de Mambré et à la ville d’Hébron. Ce projet, faisant mémoire d’Évènements majeurs qui ont eu lieu en Terre Sainte :

-          la venue des Trois Anges au Chêne de Mambré,

-          leur accueil hospitalier par Abraham et par son épouse Sara,

-          l’annonce de la naissance de leur fils, le futur Patriarche Isaac,

-          l’annonce de la destruction de Sodome et de Gomorrhe,

-          l’intercession d’Abraham pour tenter d’éviter que ces deux villes ne soient détruites,

aura obligatoirement une dimension spirituelle très affirmée. Le peuple américain, les peuples de la Communauté européenne et le peuple russe seront amenés à tourner, ensemble, leur attention vers l’Ancien Testament, vers le personnage d’Abraham (père de trois religions monothéistes, le Judaïsme, le Christianisme et l’Islam), et vers les valeurs de Liberté, d’Égalité et de Fraternité.

    Qui sait si le Peuple américain, en dépassant l’horizon de l’argent et des relations d’affaires intéressées, en vivant concrètement des relations de Fraternité, en se souciant de ce qui sera fondamental pour d’autres peuples (ici, concernant ces trois statues, le peuple français, les peuples de la Communauté européenne, le peuple russe), en manifestant fortement un très grand intérêt pour des réalités spirituelles et bibliques, ne répondrait pas ainsi à l’appel qui lui a été lancé par l’Archange Michaël lorsque Ned Dougherty, au début du mois de juillet 1984, se trouvait près du Mémorial d’Arlington ? Qui sait s’il n’éviterait pas, ainsi, que 80 millions de personnes ne perdent la vie le même jour, au cours d’un Tsunami géant frappant la Côte Est des États-Unis ?